La consultation d'ophtalmologie

 

Les motifs de consultation sont fréquents et nombreux.

 

Mon chien a les yeux rouges…

Un examen s’impose, avec un test coloré à la fluorescéine pour dépister un ulcère éventuel.

 

Les conjonctivites sont fréquentes. Elles colorent en rouge le tissu conjonctif autour de l’œil.

Elles peuvent être secondaires à une irritation : poussière, corps étranger comme un épillet…

Parfois, des poils de la face ou des cils mal plantés sont au contact permanent de la cornée : ils irritent l’œil et créent une conjonctivite, parfois une coloration de la surface normalement transparente de la cornée.

Certaines conjonctivites sont virales et liées aux virus du coryza du chat par exemple.

Dans certains cas, la sécrétion naturelle de larmes n’est pas suffisante et la surface de l’œil n’est pas assez hydratée, lubrifiée : on parle d’œil sec. Le dépistage du manque de larmes est important. Il faut le compenser sous peine que la surface de l’œil s’abîme, se ternisse et devienne opaque et douloureuse.

 

Le glaucome est une affection invalidante, douloureuse, parfois rapidement évolutive, qui fait gonfler les vaisseaux du blanc de l’oeil (la sclère) et donne un aspect globalement rouge.

 

Mon chien a les yeux qui bleuissent/ blanchissent…

En prenant de l’âge, le cristallin (petite lentille transparente au centre de l’oeil) perd son élasticité et se colore peu à peu, provoquant un aspect bleuté du centre de l’œil : c’est la sénescence cristallinienne. Votre animal voit toujours, mais plus flou.

Il faut la différencier de la cataracte qui est une opacification du cristallin et aboutit à la cécité. L’évolution naturelle d’une cataracte liée au grand âge est lente. Les cataractes juvéniles arrivent rapidement à la cécité d’un ou des deux yeux. Des solutions médicales existent pour essayer de ralentir sa progression. Des solutions chirurgicales sont possibles.

 

Mon chien a les yeux qui coulent…

Toute conjonctivite est susceptible de faire larmoyer les yeux de votre chien. Les causes de conjonctivite seront recherchées en priorité.

Parfois ce sont les canaux d’évacuation des larmes qui sont trop étroits ou bouchés et les larmes ne sont plus évacuées par leur canal naturel : elles débordent de la paupière et coulent le long du nez.

 

 

La plupart des cas d’ophtalmologie ne nécessite pas de matériel très sophistiqué pour le diagnostic et le traitement. Le suivi est assuré dans les locaux de la Clinique Adhocvet. Dans le cas contraire, les patients sont redirigés vers un vétérinaire spécialiste, équipé du matériel spécifique adéquat, externe à la Clinique.

Coordonnées

  • Clinique Vétérinaire AdHocVet
    88 RUE JEAN DE NASSE
    40260 CASTETS
  • Tél : 0558358238