La consultation de dentisterie

 

Les affections bucco-dentaires des chiens et des chats sont très fréquentes et souvent, malheureusement, négligées. 

Le plus souvent, elles sont dépistées au cours d'une consultation vaccinale, qui est l'occasion d'informer sur les risques et les conséquences d'une hygiène buccale déficiente.

 

Les affections dentaires peuvent être :

  • Congénitales, comme lors de malocclusion ou de dent de lait persistante
  • Acquises, comme lors de gingivite, de maladie parodontale, de lésions de résorption, d'abcès de la racine dentaire, de fractures dentaires, d'attrition dentaire ou de tartre. Les affections dentaires acquises sont plus fréquentes chez les animaux âgés ; les petites races (<5kgs) et les brachycéphales sont généralement touchés plus précocément et de façon plus sévère que les autres races.

 

Le tartre, qui correspond à une minéralisation de la plaque dentaire, touche environ 25% de la population canine et féline présentée chez les vétérinaires, et 15-20% d'entre eux souffrent d'une gingivite plus ou moins sévère (inflammation de la gencive).

 

La maladie parodontale (l'évolution de la gingivite) est la maladie infectieuse la plus courante chez les chiens et les chats. Elle touche les tissus de soutien des dents, provoquant une augmentation de leur mobilité. Lorsqu'elle n'est pas traitée, elle se propage dans tout le corps grâce à la circulation sanguine, lymphatique ou en étant avalée. En effet, une gencive malade est une porte d'entrée pour les bactéries : une fois dans l'organisme ces bactéries peuvent se fixer sur différents organes (coeur, foie, reins...) et entraîner des troubles plus importants.

 

Les traumatismes dentaires et les caries peuvent être à l'origine de blessures, et donc d'infection, de la cavité pulpaire. Il va alors y avoir une inflammation de la pulpe puis une nécrose. Des granulomes ou des abcès de la racine dentaire peuvent de former si des toxines et des bactéries s'échappent au niveau de l'apex de la racine. Ce phénomène peut se produire rapidement en quelques jours, ou lentement sur plusieurs mois.

 

L'abrasion dentaire (usure anormale des dents) est généralement due au mâchonnement de pierres ou de balles. L'attrition est provoquée par un frottement anormal entre les dents. Les fractures dentaires sont généralement dues au mâchonnement d'objets trop durs tels que les pierres ou les os. 

 

La résorption dentaire n'est fréquente que chez les chats, et peut toucher jusqu'à 75% de la population à un moment de leur vie. Il existe un système de classification complexe pour ces lésions selon leur sévérité et leur localisation (5 stades de lésions).

 

 

LES SIGNES CLINIQUES :

Malgré la prévalence élevée des affections dentaires, les chiens et les chats n'expriment souvent que très peu de signes de douleur orale, et les propriétaires amènent rarement leur compagnon pour ce motif.

Les animaux souffrant d'une maladie dentaire peuvent ne présenter aucun symptôme. Mais ils peuvent aussi exprimer différents signes tels que :

  • une perte d'appétit ou une anorexie
  • une perte de poids
  • un abattement
  • une mauvaise haleine
  • une hypersalivation
  • un claquement des mâchoires
  • une difficulté à ouvrir ou fermer la bouche
  • un oedème de la face

 

TRAITEMENTS : le détartrage et les soins dentaires

Quand les lésions dentaires et des gencives sont installées, le traitement débute obligatoirement par un détartrage. Cet acte vétérinaire réalisé sous anesthésie générale suit le même protocole qu'en dentisterie humaine :

  • Recherche de tartre, de déchaussement dentaire, d'abcès, de gingivite, d'infection, d'affections de l'émail.
  • Nettoyage des surfaces dentaires avec des ultrasons
  • Sondage et curetage des poches sous gingivales
  • Polissage des surfaces
  • Extractions dentaires si besoin
  • Rinçage

Le détartrage est un  soin permettant de nettoyer complètement la bouche de votre animal, dont il faut entretenir l'hygiène ensuite.

Certains animaux sont plus soumis au risque de plaque dentaire, de gingiviteet de déchaussement des dents : ils doivent être détartrés plus régulièrement.

 

PREVENTION :

Les dents des chiens et chats doivent être entretenues dès le plus jeune âge. Notre équipe vous informe et vous conseille sur la méthode d'entretien la plus adaptée à votre animal et à son mode de vie. En effet, de nombreuses solutions exstant pour favoriser une bonne hygiène bucco-dentaire : lamelles à mâcher, bains de bouche pour animaux, gel nettoyant et dentifrice, croquettes spécialement formulées. 

 

   

 

Si vous estimez que votre animal a des problèmes pour manger ou semble avoir mal à la bouche, n'hésitez pas à venir consulter.

 

 

 

 

 

 

 

Coordonnées

  • Clinique Vétérinaire AdHocVet
    88 RUE JEAN DE NASSE
    40260 CASTETS
  • Tél : 0558358238